Hello France, Goodbye Scotland.

Here we are, trois mois et demi après mes premiers pas sur le sol écossais, je viens de finir ma valise et mon retour en France s’approche.

Et quelle expérience! Que de souvenirs, de rencontres enrichissantes, tant de choses apprises, … Le temps est passé à une vitesse folle. Je suis tellement contente qu’une place se soit libéré au dernier moment! J’aurais été tellement malheureuse de n’avoir pu vivre ça.

Je pense en avoir bien profiter. J’ai visité la majeure partie du pays et il me reste encore un autre semestre à effectuer dés février! Je suis allée plusieurs fois à Edinburgh, Glasgow, puis effectué un voyage de trois jours à travers les Highland (Nord ouest et centre) et finalement longé la côte Est jusqu’à Aberdeen et traversé le Centre du pays. Bref, tant de paysages découverts, de villages, de spots… Je n’imaginais même pas en voir autant en trois mois. Bien que le pays soit petit, il y a beaucoup de choses différentes à voir et à découvrir. Next year: j’aimerais essayer d’aller en Irlande, à l’extrême pointe Nord du pays et peut être à Londres. A voir.

Ma valise est presque bouclée, ma chambre rangée. Une amie est passée me voir toute à l’heure, en pleurs. Je dois avouer que je n’en mène pas large non plus… Je suis tellement contente que Julia, Courtney, Idun et Marina restent le semestre prochain, mais également triste de devoir dire au revoir à Alfred, Loïc et Anouk. J’ai lu quelque part que lors d’une expérience Erasmus, les amis que vous vous faîtes deviennent comme votre famille temporaire.. C’est plutôt vrai. Dire au revoir n’a jamais été ma spécialité, et je n’ai jamais apprécié ça. Je suis très contente de rentrer chez moi, de revoir mes amis, famille et Etienne. J’ai hâte de fêter Noël, de passer du temps chez moi, de retrouver ma voiture, mon chien (!!). Mais pour le moment, ma tête reste à Stirling, avec les gens qui sont devenus de vrais amis, qui m’ont accompagné durant ces trois mois. Je n’oublierais jamais cette sensation d’apprendre tous les jours sur différentes cultures, pays et façons de vivre. Je me sens plus mature, plus informée sur la notion d’ “international”. J’airéussi à me sentir chez moi ici. Je n’ai jamais été triste d’être à Stirling. Bien sur, j’ai eu quelques coups de blues, mais c’était plus en rapport avec Etienne et d’autres êtres manquants, et non en rapport avec les lieux.

Une page se tourne. Demain, mon avion relie une capitale à une autre à 14 heures, heure britannique. Etienne vient me chercher à Roissy à 17 heures heure française et après, plus de 4 heures de route nous attendent avant de voir “Bienvenue en Limousin”. J’ai hâte de nos retrouvailles et de retrouver mon autre chez moi. Le premier, le vrai. Mais pour le moment, mon coeur est serré à l’idée de séparations, de larmes et d’embrassades. Je suis comme coincée entre deux pays, deux langues. J’appréhende également le retour à la vie “normale”.

Quand il faut y aller…

Le premier chapitre de mon Erasmus s’achève. Deuxième round prévu début février. Avant ça, Noël, stage en Vendée et repos.

It was nice to meet you Scotland, hope to see you soon.

Advertisements

One thought on “Hello France, Goodbye Scotland.

  1. Comment s’est passé le retour en France? Pour moi, ca a été horrible! Je n’y suis resté qu’une semaine, mais il ne me tardais qu’une chose, rentrer chez moi, aux States! J’espère que tu vas bien. Je te souhaite un bon deuxieme semestre. Bises

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s